Poele à granulés

Un poêle à granulés ou poêle à pellets est un appareil de chauffage domestique pouvant offrir un très bon rendement.

Le pellet (wood pellet) étant le nom anglais donné aux granulés de bois. C'est un combustible obtenu en compactant des matières issues du bois ("déchets" de sciure de bois) qui sont asséchées puis compressées. Le taux d'humidité des granulés bois doit être très faible pour optimiser la combustion et le rendu calorifique.

Les pellets ne peuvent pas s'utiliser dans des poêles à bois classiques, mais seulement dans les poêles à pellets ou à granulés.

L'énergie issue de la combustion de bois est durable, puisque les émissions de CO2 ainsi générées sont équivalentes à celles du bois lors de sa décomposition naturelle : le bilan carbone est neutre.

Poele à granulés

Les granulés de bois alimente le foyer au compte goutte pour optimiser les performances du poêle © Ecosources

Principe de fonctionnement d'un poêle à granulés

Les granulés de bois sont stockés dans un réservoir. Une vis d'alimentation alimente au compte-goutte la chambre de combustion du poêle en granulés. L'apport en granulé, réglé électroniquement en fonction de la température souhaitée, permet d'entretenir le foyer.
Un système de ventilation permet d'extraire les fumées par le conduit et de propager l'air chaud dans la pièce.

Les pellets sont de petits cylindres composés de déchets non traités issus de l'industrie du bois : aucun arbre n'est directement abattu pour les fabriquer, il s'agit d'une valorisation des déchets de bois sous forme de combustible. Ces granulés de bois ne subissent pas de traitement chimique, et aucun additif n'est ajouté, d'où le caractère écologique de ce combustible.

  • Avantages :
  • Rendement très élevé : de 80 à 90%
  • Confort d'utilisation
  • Allumage et approvisionnement automatiques, programmable
  • Fonctionner sans recharge allant de 2 à 7 jours selon les modèles
  • Environnement et qualité de l'air préservés : pas de suie
  • Coût avantageux des pellets, ressource locale
  • Designs variés
  • Inconvénients :
  • Appareil coûteux à l'installation, nécessité d'un entretien régulier
  • Plus technique qu'un poêle à buche (électronique, alimentation électrique) peu être source de panne
  • Pas autonome en cas de coupure électrique

Poele à granulés : exemples de projets & installations

Le granulé végétal, une solution pour valoriser les déchets végétaux

Le granulé végétal est produit grâce aux déchets végétaux (tontes, élagage, coupe...) - © ZETA PELLET

Le granulé végétal est produit grâce aux déchets végétaux (tontes, élagage, coupe...) - © ZETA PELLET

La société ZETA basée dans les Alpes-Maritimes a développé un système innovant de fabrication de granulés (aussi appelés pellets) à partir de déchets végétaux.

L'entretien des espaces vert urbains et périurbains génère quantité de déchets végétaux (tontes, tailles, élagage, troncs d'arbres...). Ces résidus végétaux de terrains publics ou privés représente une ressource énergétique importante et locale.

Lire la suite

Comment choisir un poêle à pellets et quels granulés utiliser ?

Un sac de 15 kg de granulés peut alimenter un poêle pendant 1 à 3 jours - © Ecosources

Un sac de 15 kg de granulés peut alimenter un poêle pendant 1 à 3 jours - © Ecosources

Le poêle à pellets étant un dispositif de chauffage réglable, lors du choix, il faut regarder la puissance maximale et la puissance minimale de l'appareil.

L'autonomie - taille du réservoir à granulés - et le design sont également importants à prendre en compte.

Il faut aussi déterminer l'usage qui sera fait du poêle. Un poêle moins puissant sera suffisant comme chauffage d'appoint, tandis qu'un poêle de grande capacité conviendra pour chauffer une pièce à vivre.

Lire la suite

Autres dossiers



A propos

Ecosources est un média web francophone et indépendant, spécialisé dans les énergies renouvelables, l'écoconstruction et la mobilité durable.
Notre objectif : répertorier les technologies et informer sur les réalisations existantes, les prototypes et les projets à l'étude.