Flotteur à oscillation verticale

Immergé ou à la surface de l'océan, le mouvement des flotteurs entraîne le va-et-vient de pompes hydrauliques.

Divers prototypes de centrales houlomotrices de ce type ont été développées, principalement CETO & Wavebob.

Flotteur à oscillation verticale

Un flotteur immergé entrainé en mouvement par la force des vagues - © Carnegie

Principe de fonctionnement 

Le système est composé d’un ensemble de pompes reliées à une unité terrestre par des canalisations.
Sous l’effet des vagues, le mouvement des bouées entraîne le va-et-vient des pompes hydrauliques.
Ces dernières pompent de l’eau de mer et l’acheminent à forte pression sur terre.
Cette eau de mer sous pression peut alors être utilisée pour produire de l’électricité en faisant tourner une turbine ou de l’eau douce via un procédé de dessalement par osmose inverse.

  • Avantages :
  • Les vagues sont prévisibles à l’avance et leur énergie est renouvelable
  • Pas d’émissions de polluant
  • Le système ne nécessite pas de fondations
  • Le mouvement des pompes est "doux", en harmonie avec les vagues et ne présente pas de danger pour les animaux marins. Les unités forment des récifs attirant la vie marine.
  • Inconvénients :
  • Difficulté d’accès due au fait que l’installation est sous-marine. Néanmoins, le faible mouvement de pièces mécaniques limite les risques.

Flotteur à oscillation verticale : exemples de projets & installations

CETO : Les bouées sous-marines génératrices de pression

© CETO Wave Energy Technology

© CETO Wave Energy Technology

Le CETO est basé sur le principe du flotteur à oscillation verticales à production indirecte d’énergie.

Contrairement à la plupart des autres convertisseurs à énergie des vagues en cours de développement dans le monde, le CETO (du Grec Kêtốs qui designe un "gros poisson") est entièrement submergé et permet d’acheminer de l’eau de mer sous haute pression à terre.

Plus de la moitié de la population mondiale est installée à moins de 60km des côtes. La société australienne CETO Energy Technology, qui développe actuellement cette technologie, espère pouvoir valoriser ses espaces avec ses innovations.

Le gros avantage, comparé à d’autres centrales houlomotrices, de CETO est sa capacité à produire de l’électricité et à purifier l’eau gratuitement avec les résidus de pression en sorties de turbines.

Lire la suite

Autres dossiers



A propos

Ecosources est un média web francophone et indépendant, spécialisé dans les énergies renouvelables, l'écoconstruction et la mobilité durable.
Notre objectif : répertorier les technologies et informer sur les réalisations existantes, les prototypes et les projets à l'étude.