Les barrages au fil de l'eau

Un barrage au fil de l’eau, aussi appelé de basse chute, est construit sur un cours d’eau (fleuve ou rivière). Il permet de produire de l’électricité grâce au débit très important de la source. Contrairement à ses cousins de moyenne et de haute chute, ce type de barrage est moins compliqué à mettre en place et les contraintes auxquels il doit faire face sont différentes.

Pour qu’un barrage soit considéré en tant que barrage au fil de l’eau, il faut que la hauteur de chute de l’eau soit inférieure à 30m.

Les barrages au fil de l'eau

Légende - © Ecosources

Principe de fonctionnement d'un barrage au fil de l'eau

Schéma et principe de fonctionnement d'un barrage au fil de l'eau

Le barrage au fil de l'eau est construit sur des coours d'eau disposant d'un débit important (fleuve ou rivière), sa hauteur de chute d'eau est inférieure à 30m - © Ecosources

 

Les barrages de basse chute sont nommés de la sorte car la hauteur de chute dont ils disposent est relativement faible.

Pour fonctionner, un barrage fait intervenir deux facteurs :

  • La hauteur de chute. Celle-ci représente la différence de hauteur entre la turbine, qui transforme l’énergie de l’eau en électricité, et la surface de l’eau en amont du barrage. Plus la hauteur de chute est grande, plus la force transmise à la turbine sera importante, et donc la production augmentera.
  • Le débit du cours d’eau. Plus le débit est élevé, plus la force de l’eau sur la turbine sera conséquente ainsi que la capacité de production électrique.

Contrairement au barrage de haute chute, le barrage au fil de l’eau utilise principalement le débit du fleuve pour produire de l’électricité. Le débit de certains de ces barrages peut être phénoménal : jusqu’à plusieurs centaines de m3/s d’eau. Cependant, la hauteur de chute de l’eau est relativement faible, de l’ordre de quelques mètres contre plusieurs centaines dans le cas des barrages de haute chute.

La construction d’un de ces barrages rencontre plusieurs problèmes. Tout d’abord une source d’eau à fort débit est nécessaire pour faire fonctionner l’installation. Il est aussi possible que certains fleuves soient sujet à un fort trafic maritimes, de nature touristique ou commerciale. Il faut donc prévoir une écluse qui permettra de préserver ce trafic.

Un autre problème à prendre en compte est celui de la conservation de l’écosystème. Un barrage peut avoir des conséquences désastreuses sur le bon développement des espèces, surtout marines. Une passe à poisson est alors aménagée pour s’assurer que les espèces puissent librement entre l’amont et l’aval du barrage.

Ce qui ne fut pas le cas en Chine, au barrage des trois gorges. En amont du barrage, la pèche n’est plus praticable en raison de la disparition des poissons dans le fleuve Yangzi Jiang.

  • Avantages :
  • ...
  • Inconvénients :
  • ...

Partager cette page

Rédaction & contributions



A propos

Ecosources est un média web francophone et indépendant, spécialisé dans les énergies renouvelables, l'écoconstruction et la mobilité durable.
Notre objectif : répertorier les technologies et informer sur les réalisations existantes, les prototypes et les projets à l'étude. en savoir +