EnviroMission - projet de tour solaire d’une puissance de 200 MW

Grâce aux résultats apportés par le projet pilote de Manzanares, un projet de tour solaire à effet de cheminée gigantesque a été étudié. En comparaison avec la tour solaire de Manzanares, celle-ci devait être destinée à la production électrique de masse : une puissance de 200MW permettant d'alimenter 150 000 foyers.

Interviewé par Ecosources, Gerhard Weinrebe, ingénieur chez sbp (sbp sonne gmbh) précise que face à des technologies solaires devenues plus compétitives (photovoltaïque et solaire à concentration) ce projet ne verra probablement jamais le jour.

EnviroMission - projet de tour solaire d’une puissance de 200 MW

Projet de tour solaire d’une puissance de 200 MW en Australie - © EnviroMission


Objectif du projet EnviroMission :

  • Une cheminée de 990 m de haut (3281 pieds) matériaux composite
  • Un collecteur de 7 km de diamètre, soit 38,5 km2 de verre et de plastique.
  • Température de l’air chauffé arrivant dans la cheminée : 70 °C.
  • Vitesse de l’air dans la cheminée : 15 m/s (54 km/h).
  • 32 turbines.

Une première tour devait être construite en l’Arizona, en Amérique du Nord où l’ensoleillement est très fort et où les périodes de pluie sont rares. D’autres tours auraient par la suite été construites en Afrique centrale et en Afrique du Nord, ainsi qu’en Inde et en Australie.

Cependant, à cause des prix très compétitifs des autres technologies solaires, le financement et la construction de ces projets semble de moins en moins probable.

Pour amortir les coûts de fabrication, deux idées ont été proposées.

  • La première est l’installation de panneaux solaires photovoltaïques sur la circonférence du collecteur. Grâce au flux d’air engendré par la cheminée, les panneaux auraient été constamment refroidis, augmentant ainsi leur rendement et leur durée de vie.
  • La deuxième solution consiste à installer au sommet de la tour une ronde touristique.

Les études de faisabilité sont assurées par le bureau d’ingénieurs allemand SBP (Schlaich Bergermann Partner), basée à Stuttgart.
Ce projet de tour solaire est porté par l’entreprise EnviroMission.

 

Avril 2021
Gerhard Weinrebe
Directeur - sbp sonne gmbh
Gerhard Weinrebe

Entretien avec Gerhard Weinrebe Ingénieur chez sbp sonne gmbh

Ecosources : Est-ce que l’agriculture sous la serre pourrait rendre ce projet compétitif avec les autres méthodes phares (photovoltaïque, éolien…) ?

Gerhard Weinrebe : Ça pourrait, mais encore faut-il avoir un terrain qui soit adapté. Pour qu’une nouvelle tour soit érigée, nous avons besoin d’un ensoleillement très important. Or, les endroits propices à accueillir une tour ne le sont pas vraiment pour l’agriculture. C’est pourquoi, pour rendre le projet plus attractif, nous avons imaginé placer des panneaux solaires photovoltaïques sur la circonférence de la serre. L’air en mouvement aurait eut un effet de refroidissement. Ils auraient été alors plus efficaces que dans des conditions normales et ils auraient tenu plus longtemps.

Il n’existe pas à ce jour de solution pour augmenter le rendement de cette installation, mais nous pouvons trouver des solutions en compléments pour rendre la tour attractive. Mais la tour en soit n’a plus beaucoup d’intérêt.

Ecosources : Est-ce que cette installation pourrait avoir un impact sur le climat, de manière global ou local ?

Gerhard Weinrebe : Oui je pense qu’il pourrait y avoir des changements locaux. Si un jour nous avons une humidité élevée sous le collecteur, la chaleur augmenterai le processus d’évaporation et on pourrait avoir affaire à une formation de nuages ce qui pourrait être positif (pour l’agriculture local, le remplissage des nappes phréatiques ou autre) comme négatif car nous aurions moins d’ensoleillement au-dessus de la tour. En dehors de ça je doute qu’il puisse y avoir un effet global, mais comme aucune étude n’a approfondi le sujet je ne peux pas affirmer de manière certaine qu’il n’y a aucun impact sur le climat à l’échelle planétaire.

Ecosources : Est-ce que de récentes études ont permis de faire évoluer cette technologie ?

Gerhard Weinrebe : Malheureusement la tour solaire à effet de cheminée n’a pas d’évolution comme le panneau solaire en a eu ou l’éolien. De plus elle reste assez spécifique. Bien sûr, d'autres technologies dans le domaine du solaire thermique ont vu le jour, les tours solaires à concentration, les panneaux solaires thermiques plans, paraboliques… Mais la tour en elle-même n’a pas d’évolution.


Partager cette page



A propos

Ecosources est un média web francophone et indépendant, spécialisé dans les énergies renouvelables, l'écoconstruction et la mobilité durable.
Notre objectif : répertorier les technologies et informer sur les réalisations existantes, les prototypes et les projets à l'étude. en savoir +