Centrale solaire à miroir de Fresnel

Encore marginales dans la filière du solaire thermodynamique, les centrales solaires à miroir de Fresnel ont l'avantage d'utiliser des miroirs plats, meilleur marché que les miroirs paraboliques, mais dont les performances sont inférieures d’environ 30% à ces derniers.

Inventé par le physicien français Augustin Fresnel, la lentille de Fresnel a été conçue pour équiper le système optique des phares de signalisation marine. Le système est aujourd’hui repris pour concentrer le rayonnement solaire sur un tube horizontal dans le cadre d'expérimentations.

Les applications commerciales et industrielles à grande échelle utilisent majoritairement des technologies de miroirs cylindro-paraboliques ou des tours solaires à concentration.

Centrale solaire à miroir de Fresnel

La centrale solaire à miroir de Fresnel de Almería en Andalousie - © DLR

Principe de fonctionnement d’un concentrateur à miroirs de Fresnel

Schema fonctionnement d’une centrale solaire à miroir de fresnel

Principe de fonctionnement d’un concentrateur à miroirs de Fresnel - © Ecosources

Le principe d’un concentrateur de Fresnel réside dans ses miroirs plans (plats) dits "réflecteurs compacts linéaires". Chacun de ces miroirs peut pivoter en suivant la course du soleil pour rediriger et concentrer en permanence les rayons solaires vers un tube absorbeur.

Un fluide caloporteur est chauffé jusqu’à 500° en circulant dans ce tube horizontal. Cette énergie est transférée à un circuit d’eau, la vapeur alors produite actionne une turbine qui produit de l’électricité.

Principal avantage de cette technologie, les miroirs plats sont bien meilleur marché que les miroirs paraboliques .

 



A propos

Ecosources est un média web francophone et indépendant, spécialisé dans les énergies renouvelables, l'écoconstruction et la mobilité durable.
Notre objectif : répertorier les technologies et informer sur les réalisations existantes, les prototypes et les projets à l'étude. en savoir +