Traction de navire par voile libre (kite)

Cantonnée à la plaisance depuis la révolution industrielle, l’énergie du vent pourrait désormais aider à la traction des navires marchands de grandes tailles.

Des solutions de traction par kite géant (voile libre) voient le jour afin d'économiser du carburant lorsque les conditions météorologiques le permettent.

Le concept peut être appliqué à tout type de bateau, pétroliers, cargos, ferry, plaisanciers... mais c'est principalement à la marine marchande qu'il se destine.

 

Traction de navire par voile libre (kite)

La voile géante (type kite) permet d’économiser du carburant - © Skysails

Principe de fonctionnement d'une aile de traction pour bateau

Légende

Un bras télescopique permet de placer la voile libre dans les airs - © Skysails

Un treuil et un bras télescopique permettent de placer la voile libre dans les airs.
Une fois placé en altitude la voile contribue à tracter le navire.

L’aile géante décrit en permanence des cercles, ou des huit, à haute altitude, et profite ainsi du vent apparent, ce qui lui donne deux à trois fois plus de puissance qu’un parachute passif.

Le cerf-volant est relié au bateau par un seul point, sur un sabot mobile, capable de se déplacer autour de la proue pour choisir le meilleur compromis entre le cap suivi et la direction du vent. La gîte s’en trouve limitée.

  • Avantages :
  • Le vent est abondant en haute mer
  • La technologie peut être installée a posteriori sur différents types de navires
  • Inconvénients :
  • Le maniement de la voile est complexe (les bateaux tractés devront embarquer un ingénieur dans leur équipage)
  • Technologie encore onéreuse

Exemples de projets & installations : Traction de navire par voile libre (kite)

Partager cette page



A propos

Ecosources est un média web francophone et indépendant, spécialisé dans les énergies renouvelables, l'écoconstruction et la mobilité durable.
Notre objectif : répertorier les technologies et informer sur les réalisations existantes, les prototypes et les projets à l'étude. en savoir +