Toiture végétale

Outre son esthétique, une toiture végétalisée conserve la fraicheur en été et peut améliorer l'isolation et l'inertie thermique d'une maison.

Toiture végétale

Un toit végétal peut conserver la fraicheur en été et améliorer l'isolation d'une maison tout en diminuant les eaux de ruissellement - © Nick Enge

Caractéristiques d'une toiture végétale

L'installation d'une toiture végétalisée devra être conçue de manière à assurer une parfaite étanchéité à l'eau et à la pénétration racinaire.

  • Avantages :
  • Augmente l'inertie thermique du bâtiment et régule l'hygrométrie alentour.
  • Contribue à diminuer les eaux de ruissellement
  • Augmente la surface disponible en espaces verts, effets bénéfiques pour la biodiversité.
  • Inconvénients :
  • Nécessite une structure portante solide, le poids de la toiture végétal est conséquent d'autant plus lorsqu'il est gorgé d'eau.

 

Principales techniques d'installations de toitures végétalisées

Toiture végétalisée de type extensif (adaptée aux maisons individuelles) :
La couche de substrat a une épaisseur inférieur à 10 cm, les végétaux qui y poussent seront choisis pour leur résistance, l'entretien est quasi inexistant.
La hauteur de ces végétaux ne dépasse généralement pas 30cm, il faut envisager un surpoids compris entre 30 et 100 Kg / m² (poids maximum lorsque la toiture est gorgée d'eau)

Toiture végétalisée de type semi-intensif (plus adaptée aux bâtiments collectifs) :
La couche de substrat a une épaisseur comprise entre 15 et 30 cm, les végétaux qui y poussent sont plus variés que précédemment et leur entretien est plus important : installation d'un système d'irrigation si nécessaire, entretien des végétaux (coupes, élagage ...)
Ce type de toiture peut accueillir de l'herbe comme de petits arbustes, hauteur de ces végétaux ne dépasse généralement pas 30cm, il faut envisager généralement un surpoids compris entre 150 et 350 Kg / m² (poids maximum lorsque la toiture est gorgée d'eau)

Toiture végétalisée de type intensif (adaptée aux bâtiments collectifs) :
La couche de substrat a une épaisseur supérieur à 30 cm, le choix de la végétation pourra être très varié et leur entretien est important : installation d'un système d'irrigation si nécessaire, entretien des végétaux (coupes, élagage ...)
Ce type de toiture peut accueillir de l'herbe comme de petits arbustes, il faut envisager un surpoids pouvant être supérieur à 600 Kg / m²

 

Pour en savoir +
Le site de l'association Adivet "Association des toitures végétales"

Exemples de projets & installations : Toiture végétale

Autoconstruction : réalisation d'un toit plat végétal
Rilleux-la-Pape, Rhône, France

Dans le cadre d'une rénovation ancienne, la création de ce toit végétal de 10 m2 permettra de remplacer l'ancienne couverture en fibrociment, rehausser la toiture, améliorer l'isolation et apporter de la fraîcheur en été. Suivez les étapes du chantier pas à pas !

Lire la suite

Partager cette page



A propos

Ecosources est un média web francophone et indépendant, spécialisé dans les énergies renouvelables, l'écoconstruction et la mobilité durable.
Notre objectif : répertorier les technologies et informer sur les réalisations existantes, les prototypes et les projets à l'étude. en savoir +