Un volant d'inertie pour récupérer l'énergie de freinage du métro

Le métro de Rennes Métropole parcourt chaque jour plus de 7200 km et transporte 115000 voyageurs, il consomme en moyenne 21000 kwh quotidiennement.

Un volant d'inertie pour récupérer l'énergie de freinage du métro

Le système de stockage par volant d'inertie permet d'économiser 25000€ d'électricité chaque année. © Rennes Métropole / Keolis Rennes


Auparavant l’énergie créée par le freinage des 24 rames du métro se dissipait dans le tunnel ou dans des résistances sous forme de chaleur.
Désormais, un système centralisé de récupération de l'énergie de freinage a été créé au niveau de la station Gares.
Placé au centre de la ligne, le système accumule de l’énergie provenant des freinages des 24 rames grâce à un volant d'inertie d'une masse tournante de 2,5 tonnes. L'énergie récupérée est ensuite restituée en fonction des besoins de la ligne. Ce système permet de récupérer 230000 kwh par an soit 11 jours de consommation électrique du métro.

Développé par la société Keolis qui exploite le métro, le projet d'un coût global de 260000€ HT a été financé par Rennes Métropole. Les différentes opérations menées pour économiser de l'énergie dans le métro de Rennes Métropole permettent d'économiser l’équivalent de la consommation

Récupération de 230000 kwh / an.
Cela représente 11 jours de consommation du métro
Le système a coûté 260000€ HT à Rennes Métropole et permet d'économiser environ 25000€ HT d’électricité / an.

Le retour sur investissement devrait être de l’ordre de 14 ans en incluant les coûts de maintenance, alors que la durée de vie de l’équipement est de 25 ans.

Partager cette page



A propos

Ecosources est un média web francophone et indépendant, spécialisé dans les énergies renouvelables, l'écoconstruction et la mobilité durable.
Notre objectif : répertorier les technologies et informer sur les réalisations existantes, les prototypes et les projets à l'étude. en savoir +